Schunk Xycarb Technology

Toiture plate

Une atmosphère de travail parfaite grâce à l’isolation ROCKWOOL pour toitures plates

Schunk Xycarb Technology vient d’ériger un magnifique complexe à Helmond (Pays-Bas) pour y abriter son nouveau siège international, et d’ici la mi-octobre 2018, une unité de production ultramoderne sera également bâtie à un jet de pierre de là. L’isolation pour toits plats de ROCKWOOL joue un rôle important dans ces deux bâtiments. 

Schunk Xycarb Technology (SXT) est le leader mondial de la fabrication de pièces de précision pour machines-outils utilisées dans l’industrie électronique. La firme néerlandaise joue donc un rôle dans la fabrication des puces informatiques de haute technologie, les éclairages LED et le secteur de l’énergie solaire. En 2017, Schunk Xycarb Technology a posé la première pierre de son nouveau siège international et d’une unité de production flambant neuve en bordure de la Zuiddijk, à Helmond. Les toits plats des deux bâtiments bénéficient d’une isolation double combinant ROCKWOOL Tauroxx et ROCKWOOL Rhinoxx. « Nous avons opté pour l'isolant pour toiture plate de ROCKWOOL, parce que l’accès aux toitures est donc garanti », explique Sander de Kroon, SXT gestionnaire du projet. « Aux endroits où se trouvent les armoires aérothermes, nous avons utilisé du Rhinoxx D spécial. Ce panneau présente une résistance renforcée, à 90 kPA. L'isolant pour toiture plate de ROCKWOOL contribue à réduire la transmission des vibrations mécaniques et du bruit. C’est particulièrement efficace. »

Détails du projet

Projet Construction neuve siège international et site de production
Localisation   Helmond (Pays-Bas)
Maître de l'ouvrage    Schunk Xycarb Technology
Architect

Pauwert Architectuur

Consultant en installation

Klictet

L’entrepreneur d’isolation

Udo Dakbedekkingen

xycarb, rebuild, pauwert, artist impression, architectuur, FRI, architecture

Artist impression siège international SXT : conçu par Pauwert Architectuur à Eindhoven

Contrôle du climat intérieur
Le nouvel immeuble de bureaux est doté d’un toit plat composé de dalles alvéolaires en béton sur lesquelles a été posé un écran pare-vapeur en aluminium, puis deux couches de Tauroxx (160 mm par couche) et un lit de Rhinoxx (160 mm). Enfin, le choix s’est porté sur le système Rhinoxx Pente pour l’évacuation des eaux pluviales. 
Le choix des produits ROCKWOOL pour isoler la structure du toit est délibéré. Schunk Xycarb Technology désirait en effet réaliser un siège central qui puisse éventuellement recevoir un étage supplémentaire à l’avenir. Ce souhait impliquait deux conséquences. Tout d’abord, la dalle de béton ne pouvait pas être trop épaisse, sinon l’extension aurait exercé une charge trop lourde sur l’ensemble de la construction. Dès lors, pour isoler efficacement le toit tout en lui conférant une résistance cumulative suffisante, le choix s’est porté sur trois couches épaisses de laine de roche. En second lieu, le but était de limiter dès à présent le coût de l’édification d’un étage supplémentaire. C’est pourquoi le choix ne s’est pas porté sur un profilé d’inclinaison en béton, mais sur le système Rhinoxx Pente, efficace à poser mais aussi facile à enlever.

Capacité cumulative 
Si le contrôle efficace du climat intérieur des bureaux revêt une grande importance pour la création d’un environnement de travail productif et agréable, la température joue même un rôle crucial dans le nouveau hall de production. Schunk Xycarb Technology se distingue notamment par la précision micrométrique de ses productions en matériaux de haute technologie tels que le graphite et le silicium.

Or, les variations de température peuvent exercer un effet négatif sur les performances de ces manipulations ultra-précises. C’est pourquoi le toit métallique de l’usine a été isolé pratiquement de la même manière que l’immeuble de bureaux, à l’aide de produits ROCKWOOL – si ce n’est que la combinaison associe une couche de Tauroxx de 130 mm et une couche de Rhinoxx de 130 mm. « Schunk Xycarb Technology a fixé des exigences élevées pour le contrôle du climat intérieur de son hall de production », explique Lucien Daas, conseiller en gestion d’installations chez Klictet Advies. « Nous avons réalisé de nombreux calculs de simulation pour ce chantier. En fin de compte, il est apparu que la façon la plus efficace de réguler les conditions atmosphériques externes consistait à agir au niveau des mesures architectoniques. Cette solution limite les installations de climatisation nécessaires, ce qui permet d’économiser sur les coûts, l’entretien et l’amortissement. Et dans ce type de scénario, ROCKWOOL est tout simplement le meilleur choix pour réaliser des volumes de production efficacement climatisés. Le toit du hall de production affiche une valeur UC de 0,15 W/m²K et offre une bonne capacité d’accumulation, ce qui lui permet de ne pas s’échauffer ni refroidir trop rapidement. Les installations de climatisation restent d’ailleurs nécessaires pour réguler la charge thermique interne (chaleur produite par les machines) dans les espaces de production. Elles sont interconnectées et pilotées par un module intelligent et le surplus de froid et de chaleur qu’elles produisent (provenant par exemple des compresseurs à air) est acheminé via des canalisations enterrées jusqu’aux bureaux de l’autre bâtiment où il sert à réguler l’atmosphère intérieure. »

ROCKWOOL est tout simplement le meilleur choix pour réaliser des volumes de production efficacement climatisés

Sécurité incendie
Les raisons ayant présidé au choix des plaques d’isolation pour toiture ROCKWOOL ne se limitent pas à l’accessibilité du toit et au contrôle du climat. En 2015, Schunk Xycarb Technology a été victime d’un incendie dévastateur, qui a pris naissance lors de travaux en toiture. Bien entendu, l’entreprise ne souhaite plus courir ce risque, tant pour le personnel que pour ses installations coûteuses et pour préserver son profil de risque en qualité de fournisseur de l’industrie des semi-conducteurs. L’incombustibilité des panneaux isolants pour toitures ROCKWOOL a donc joué un rôle essentiel dans l’abaissement de ce risque. « Nous sommes fiers de nos bâtiments à la pointe du progrès », conclut Peter Spit, CEO de Schunk Xycarb Technology. « Ils sont durables et sûrs et y travailler est extrêmement confortable. Grâce à ces nouvelles constructions, nous pouvons également pérenniser notre réussite et, en tant qu’organisation, continuer à nous développer. »